ÉDITO

2018 : la dynamique du Grand Paris se poursuit

L’année 2018 confirme la croissance des trafics fluviaux à l’échelle francilienne avec une progression de 4,5 % à 22,1 millions de tonnes.

L’activité est portée par la dynamique des travaux du Grand Paris. Ainsi, malgré la crue de début d’année, on observe une croissance de 12 % à 4,8 Mt pour les déblais de chantier et de 0,9 % à 11,6 Mt pour les matériaux de construction. Le trafic des produits agroalimentaires bondit de 30,4 % pour atteindre 2,2 Mt. Le trafic conteneurs progresse également avec une hausse de +5,3 % pour les EVP maritimes. Dans le même temps, l’offre de services multimodaux se renforce avec la mise en service de la navette Bolloré Logistics à Bonneuil-sur-Marne. Enfin, la fréquentation touristique sur nos ports ne faiblit pas, preuve d’une réelle attractivité de la Seine.

Ces bons résultats confirment l’utilité des investissements engagés sur les territoires. Parmi les faits marquants de l’année : le projet Port Seine-Métropole Ouest (122 M€) qui, après quatre années de concertation, entrera en enquête publique fin 2019 ; la concertation autour du réaménagement du port de Boulogne Legrand ou encore l’inauguration de la nouvelle escale fluviale de La Roche Guyon.

Au-delà des aménagements portuaires, Ports de Paris agit comme un incubateur d’innovation. Ainsi, le 3e Hackathon portuaire a été organisé sur le port de Gennevilliers et la 2e édition du trophée de la flotte fluviale a récompensé cinq lauréats.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, qui vont mettre la Seine à l’honneur, se préparent dès maintenant. L’objectif : garantir une continuité de service à nos clients et favoriser le recours à la voie d’eau pendant toute l’organisation des Jeux.

Catherine RIVOALLON

Présidente du Conseil d’administration de HAROPA – Ports de Paris

Régine BREHIER,

Directrice générale de

HAROPA – Ports de Paris